Ôde à Maaaaan

Quand je t’ai rencontrée, c’était le WEI (à prononcer Waï bien sur).

Nous étions alors 2 jeunes filles plutôt opposées, moi avec mes grosses ceintures, mes pantalons troués, ma virginité et ma naiveté, toi avec ta weed, ton copain attitré, tes murges et ton cynisme.

Qui l’eut cru Lustucru. Mais nous nous sommes entendues.

Ta seule passion ? Le téléshopping.

A la salle de sport (si à l’époque on y allait souvent), le MoonWalk nous a rapproché d’une troisième larronne : O.A.(anciennement O.B).

3 générations, 3 nationalités. La Trilogie.

Après « Mommy, can u call the insurance ? », ce fut dit, nous ne nous quitterions plus.

Un voyage en Espagne mémorable, des soirées au Who’s, des petits déjeuners à Saint Michel, des déguisements, des déceptions amoureuses, un EVJF (pour les incultes : Enterrement de Vie de Jeune Fille) et un mariage plus tard, nous voilà toujours à fêter nos anniversaires respectifs en triolet. J’adore.

Aujourd’hui, tu es passée de surnoms en surnoms, mais tu seras toujours Super Wooh MAaan, en couple à l’heure d’aujourd’hui.

O.B. s’est mariée, m’a cooptée dans sa société et nous avons été ses demoiselles d’honneur. Aujourd’hui O.B. est O.A.

Même si on se voit moins, je me devais d’écrire cette ode pour te dire que …je m’en vais

Non je me suis trompée.

Je t’aaaaaaaaaaaimmmmmmmmmmmmeeeeeeeeeeuuuuuuuuuuuh

Et je peux même le mettre au pluriel, les filles vous avez fait partie de mes plus belles années, et vous y avez même principalement contribué.

Je ne suis pas sure qu’on puisse appeler ça une ode, mais c’est mieux, c’est une déclaration…

J’espère être rapidement le témoin de Super Woooh Maaaan, puis la marraine d’au moins un ptit schtroumpf de O.A., qui se transformera en Winnie the Pooh, puis d’un ptit Schtroumpf de A.B.

A bon entendeur



ictus |
La maison du bonheur |
La Perle et ses Créations d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BEM VINDO AO MEU BLOG
| BelleVie
| rayenz