Fatality, dit-on dans Worms….

1114191074833.jpg Pourquoi, quand on est sur le point de partir en vacances, et qu’on a qu’une seule envie c’est se la couler douce au travail, nous arrive-t-il toujours plein de tuiles ?
Pourquoi, quand on est de mauvaise humeur le matin, pressé(e) et affamé(e), la tartine tombe-t-elle toujours du coté tartiné ?
Pourquoi, quand on attend un rendez-vous galant, qu’on n’a pas vu son amoureux depuis une semaine, ou qu’on a un entretien très important, se retrouve-t-on avec une pustule sur le nez ?
Pourquoi, quand on a oublié de mettre son réveil le matin, est-ce le seul jour où le chat a finalement décidé d’être clément et ne pas gratter à la porte pour avoir à manger ?
Pourquoi, quand on a une envie très pressante d’aller au petit coin, on se retrouve toujours avec tous les feux rouges, à 2 minutes du but ?
Pourquoi, après avoir passé toute la journée sans encombre, notre ongle décide de filer le magnifique collant Chantal Thomas, spécial Baguette à l’arrière, qu’on a acheté le matin même, au moment où on le retire délicatement ?

C’est ce qu’on appelle la fatalité. Et moi je dis la fatalité ça fait c****.



Laisser un commentaire

ictus |
La maison du bonheur |
La Perle et ses Créations d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BEM VINDO AO MEU BLOG
| BelleVie
| rayenz