Amour et vénalité….

La prostitution. Le mot à la mode sur toutes les bouches.
Qui, en passant dans la Foret de Saint Germain, ne s’est jamais tordu le coup pour essayer d’apercevoir ces jeunes femmes qui sont statiquement posées dans le chemin indiqué par le fameux sac plastique.

Mais pourquoi suscitent-elles autant d’intérêt… ?

 Parce que se dire qu’on est payée pour faire l’amour peut faire rêver (à condition d ‘oublier qu’on ne choisit pas avec qui on le fait….)

Mais qui ne s’est jamais interrogé sur les limites de la prostitution ?

La galanterie veut qu’on invite une femme à dîner, pour lui faire plaisir. La goujaterie veut qu’on l’invite à dîner pour mieux l’inviter dans son lit.
Mais qu’est ce que ça veut dire ? un moyen détourné de payer une femme pour coucher ?

Difficile de faire la différence aujourd’hui…Tous les petits cadeaux, et autres petites attentions doivent elles êtres prises comme gestes sincères, ou bien comme des sommes données pour que la femme se sente redevable… ?

« mais quel esprit tordu » me direz vous.

Probable

Ou réaliste.

Bien sur, tous ne sont pas comme ça, mais honnêtement, quand on voit une jeune fille de 25 ans en couple avec un homme « mature » de 60, qui, comme de par hasard, a un compte en banque qui compte autant de zéro qu’il a vu de décennies,  que se dit on en premier… ?

(après « Eurk », cela s’entend)

Qu’elle est avec lui pour l’argent, ce qui, au final est une forme de prostitution…

Eurk imagé
Il arrive bien sur qu’elles soient réellement amoureuses de ces hommes, mais qui le croira…

D’une manière personnelle, lors de mes années « je suis stagiaire exploitée sous payée », je traînais souvent dans un café relativement connu sur Neuilly, et on m’a proposé quelque chose dans ce style là.
Célibataire à l’époque, je ne vais pas mentir en disant que je n’y ai pas réfléchi…mais en relevant les yeux et regardant la masse de graisse libidineuse, affublée d’un costume Hugo Boss et de lunettes Armani, je l’ai imaginée en slip kangourou, et transpirant, et ce n’est juste pas possible. Pour tout l’or du monde, non.

(c’est là que le « Eurk » intervient)

A mon sens, il faut juste trouver un équilibre, ne pas accepter de cadeau démesuré par rapport à la situation, accepter de sortir pour les bonnes raisons, non pas pour les 120k€ de rémunération annuelle de la personne. Et dans le cas contraire, ne pas accepter d’aller au Chalet des Iles avec son amoureux, pauvre étudiant qui a du faire 6 nuits blanches de saisie de mémoire pour vous l’offrir….

N’oubliez pas, messieurs, le charme ne se situe pas sur un relevé de banque, mais dans les attentions…

Se lever quand on arrive, tenir la porte et nous laisser passer, écarter notre chaise, prendre notre manteau, nous faire un compliment discret juste pour nous voir rougir…mais tout ça teinté de sincérité…

Voilà la galanterie qui pourra effectivement nous pousser dans vos lits, sans ouvrir votre portefeuille…

A bon entendeur



Laisser un commentaire

ictus |
La maison du bonheur |
La Perle et ses Créations d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BEM VINDO AO MEU BLOG
| BelleVie
| rayenz